Histoire du Pèlerinage d’Ambrus

Il est dit que bien avant la construction de l’Eglise, un culte païen remontant au Vème siècle, vénérait Diane et donnait lieu à des rassemblements annuels.

Diane, selon les Romains, ou Artémis selon les Grecs, était la soeur d’Apollon, adorée comme déesse de la Chasse et de la Lune.

Au Vème siècle, à Ambrus, le culte de Marie aurait définitivement remplacé celui de Diane amenant dès le XIème siècle la construction de l’Eglise.

Entre le Vème et le XIème siècle des Processions régulières se seraient déjà succédé en hommage à Marie appelée Notre Dame d’Ambrus ou encore la Madone des Landes.

Selon Maurice Luxembourg, dans un de ses écrits des années 60, il est possible que le culte païen de Diane aurait été sanctifié par l’Eglise, pour donner lieu au pèlerinage actuel, lequel, plus de mille ans après attire encore plus de 200 fidèles (2018).

Il y a quelques décennies le caractère purement religieux du Pèlerinage a été mis de coté donnant lieu à des fêtes foraines. Les forains s’installaient entre l’Eglise et le Château et cette fête accueillait une buvette, un bal réunissant la population des environs.

Aujourd’hui le Pèlerinage a retrouvé son sens religieux, au cours duquel on chante le cantique officiel écrit en occitan, qui fait l’objet d’un article que vous trouverez ici.

Les commentaires sont fermés.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :